Cookie Consent byPrivacyPolicies.comEt si on balayait devant notre porte ? - Eugenol

Et si on balayait devant notre porte ?

Olieve

21/03/2020 à 12h18

Et nous ?

Avoir un 100 FFP2 et 100 blouses jetables au cabinet ? ce n'était ni si compliqué ou ni trop cher ? (avant la crise en tout cas)

Pourquoi faire ? Des vieux et des immuno-déprimés, on en recevait déjà chaque année pendant l'épidémie de grippe ou de pneumocoque. En fait on se devait déjà d'utiliser un minimum ce matériel avant.




Toucan3 dhuzb4 - Eugenol
Doolin

21/03/2020 à 12h22

C'est pas faux


Image ik684g - Eugenol
chirphil

21/03/2020 à 12h30

Tout à fait , et combien de médecins généralistes utilisent des masques pour examiner leur patient , même en période de grippe , en habit de ville sans la moindre mesure d'hygiène que devrait avoir tout soignant .
L'état n'a pas fait son boulot , mais les libéraux non plus ......


PtnbZ

21/03/2020 à 12h31

Ben si, c'est faux. Ca n'a absolument aucun sens.


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

21/03/2020 à 12h32

Sauf que cela ne te permet pas aujourd'hui d'ouvrir ton cabinet car le problème n'est ni d'avoir des ffp2, ni d'avoir des blouses jetables, mais le risque hypothétique de contaminations des patients par l'impossibilité de traîter le fauteuil ou les surfaces autour dans des conditions correctes.

C'est pour cela que tu as la fermeture administrative des cabinets. Si c'était juste une question de blouses jetables ou de non contaminations des praticiens, ça ne serait pas nécessaire comme le montre la non disponibilité des masques ffp2 pour les praticiens. Les ffp1 suffisent à empêcher la contamination des patients.


Ylfwcw979cz1jnx9gfqeaxndiuzk - Eugenol
Algi

21/03/2020 à 12h33

Et nous on avait des gants, des masques chir, des spray de surface, une sté, des instruments sous sachets, des jeux de pir suffisants pour tenir entre deux cycles d'autoclave, du jetable....

Certains ont même de la digue et savent la poser...
Enfin "nous", certains en tout cas...

On a aussi pour certains des assistantes histoire de gérer tout ça et se concentrer sur le soin....

Par contre certains ont rien de tout ça et pourtant pratiquent les mêmes honoraires...

Bref tout ça à un coût et faudra, quand ça ira mieux, voir à pouvoir avoir des honoraires en correspondance avec le plateau technique....

Historiquement on était plutôt sur normes inapplicables et rac0....

A quand un grenelle de la santé libérale ?


--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg


On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!


edmond

21/03/2020 à 12h45

"C'est pour cela que tu as la fermeture administrative des cabinets"

Barbapapat peux tu indiquer la source officielle afin de faire valoir nos droits .


Olieve

21/03/2020 à 12h55

barbabapat écrivait:
----------
> Sauf que cela ne te permet pas aujourd'hui d'ouvrir ton cabinet car le problème
> n'est ni d'avoir des ffp2, ni d'avoir des blouses jetables, mais le risque
> hypothétique de contaminations des patients par l'impossibilité de traîter le
> fauteuil ou les surfaces autour dans des conditions correctes.
>
Oui, reste le problème des aérosols. Mais on pourrait au moins voir 1 ou 2 patients par jour


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

21/03/2020 à 13h02

edmond écrivait:
------
> "C'est pour cela que tu as la fermeture administrative des cabinets"
>
> Barbapapat peux tu indiquer la source officielle afin de faire valoir nos
> droits .

Pas de source officielle, mais les ordres ont bien envoyé des mails confirmant cette interdiction de soins qui n'est en rien liée à l'absence de masques ou de sur blouses.

De même quand les syndicats rappellent que c'est bien une question de mise en danger de la vie d'autrui, ça n'est pas lié aux masques, ni à des sur blouses. Tu pourrais tout autant changer de blouses entre deux patients et utiliser des ffp1 pour protéger tes patients des contaminations que cela ne réglerai pas le problème.


X ray 03 medium zvq18j - Eugenol
cyber_quenottes

21/03/2020 à 13h41

je suis 100% d'accord sur le fait que

1/ outre le fait que les gouvernements ont laissé tomber les stocks en laissant les pros se démmerder

2/ nous aurions du disposer de notre propre matériel de crise

3/ mais il eut fallu des instructions coercitives de nos instances professionnelles pour nous obliger à disposer du minimum pour 1 semaine d'interventions urgentes ( voire 2 )

=> on aurait alors montré le caractère réellement "médical" de notre profession

et on serait aujourd'hui honoré et récompensé de notre prévoyance

mais voilà

l'ADF ( haaa l'ADF et ses gros sous et sa fierté monstrueuse ) a été inexistante sur le sujet

l'Ordre = zéro sur ce sujet

les syndicats = bien trop occupés à se déchirer

et nous ? = ZERO conscience du probleme


et voilà


il faut aussi voir la paille dans notre oeil


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

21/03/2020 à 14h04

https://res-4.cloudinary.com/abcdent/image/upload/v1584607470/mu5qpaq09drwy9vovb50.pdf

l'ADF est là est au contraire va nous limiter fortement dans les possibilités de travailler à travers ses recommandations qui nous sont imposables.

De même, les ordres peuvent nous attaquer à partir du moment où ils ont demandé la fermeture des cabinets dentaires.

Ce qui est impossible à prévoir c'est les 5000 lit de réanimation qui font que l'on est dans l'obligation d'arrêter la société pour pouvoir rester en dessous des besoins à ce niveau en prenant en compte l'immobilisation des ressources et les besoins annexes qu'il faut garder même en ayant arrêté les opérations programmées.


floyd

21/03/2020 à 15h13

bonjour ben dorénavant ça sera obligatoire au même titre que l'O2 l'affichage etc: on sera tenu d'avoir ces stock et on devra s'en occuper nous même !
Encore une mesure pour plomber nos revenus
J' espère que je ne vais pas donner de mauvaises idées à nos dirigeants


edmond

21/03/2020 à 15h39

Bon ,

Si je comprends bien il n'existe aucune consigne nationale et officielle concernant la fermeture des cabinets . Il faut que les institutions prennent leurs responsabilitées ; A mon sens la décision d'une fermeture administrative dans ce contexte est du ressort du ministére de la Santé .

Ce que tu as posté Babapapat ( et je t'en remercie) dis autre chose .
"Une régulation téléphonique en amont est indispensable afin de filtrer toutes les demandes de prise en charge des patients et s’assurer que les rendez-vous qui seront donnés pour une prise en charge par un chirurgien-dentiste correspondent parfaitement aux critères définis dans cette recommandation. Cette régulation UNIQUEMENT téléphonique peut être assurée de manière individuelle par chaque praticien pour ses propres patients puis de manière collective et coordonnée".

Où y a t il un action collective et coordonnée concernant notre profession. ?

Toute cette procédure est trés importante pour notre profession pour la suite . Je lis que certains s'inquiétent des prochains contraintes , comme je l'ai dit nous sommes en en bout de chaine, les patients ne sont pas parachutés avant d'arriver chez nous ils ont pris le métro par exemple ...

Sur CNews j'écoute le maire de Nancy qui salue la médecine de ville et cite les dentistes liberaux , . Nous sommes en guerre , alors on agit sur ordre . Où est l'ordre officiel de fermeture ?



azerty

21/03/2020 à 15h48

j' ai jamais compris pourquoi les médécins n'avaien jamais de masques...


Ylfwcw979cz1jnx9gfqeaxndiuzk - Eugenol
Algi

21/03/2020 à 15h50


Que les mesures soient bien ou pas bien, trop tard c'est dans la presse....

Du coup, si les journaux le disent...



https://www.laprovence.com/article/sante/5940101/coronavirus-marseille-une-permanence-pour-les-urgences-dentaires-sorganise.html
--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg


On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!


Gabzou

21/03/2020 à 15h59

T'as bien compris edmond, officiellement et juridiquement, rien ne nous oblige à fermer. Le conseil de l'ordre le demande, mais je ne pense pas qu'il ait de pouvoir légal sur le sujet. Il faudrait un ordre des ARS au minimum je pense. Evidemment j'encourage tout le monde à rester fermer et respecter les consignes, mais légalement pour l'instant c'est flou.


ich

21/03/2020 à 17h13

Sauf erreur, en auvergne rhone aples, l'ARS a demandé de cesser tous les soins.
PS : en tant que profession médicale on savait tous qu'on était pas à l'abri d'une épidémie à nouveau virus.
Nos instances (médecins, dentiste, infirmière) aurait du anticiper et imposer à chacun d'entre nous d'avoir le matériel nécessaire depuis des années en attendant que l'industrie puisse suivre pour fournir le matériel adapté... mais bon je suppose qu'il y avait d'autre priorités.


Ylfwcw979cz1jnx9gfqeaxndiuzk - Eugenol
Algi

21/03/2020 à 17h18

Et qu'on s'est pas non plus battus pour que ce soit obligatoire...

Va t on le regretter ?

En tout cas y'aura un avant et un après...

Si on reprend disons en juin.... Vous croyez qu'en juillet on pourra bosser manches courtes sans masque parcequ'il fera chaud ?


--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg


On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!


Photo thumb 45 lnhuvp - Eugenol
wakrap

21/03/2020 à 17h54

Cest avant tout l'État qui devrait balayer devant porte.

Tiens, au prochain contact avec un gus de l'ARS, tu va être poli?

http://www.hauteprovenceinfo.com/article-30913-pourquoi-des-autorites-sanitaires-regionales-refusent-elles-que-les-laboratoires-de-ville-s-equipent-pour-detecter-le-covid-19.html


edmond

21/03/2020 à 18h26


Comme on l'a déjà dit ce n'est pas une question de notre matériel , il y en a parmi nous qui étaient prés, la cause première de cette débandade c'est l' impréparation de l'Etat , Veran vient de passer à la télé pour expliquer pourquoi il manquait des masques , ils ont zéro FFP2 dans les stocks " stratégiques" . En fait il manque de tout en terme de personnel , de matériel et de médicaments . Alors c'est sûr, quand on a mené une politique sanitaire de pays du tiers -monde on est obligé de donner des consignes dignes du moyen âge .

Ce qui fait peur aux technocrates qui nous dirigent cest le bilan en nombre de morts , plus le chiffre sera élévé plus ils devront
rendre des comptes . Tout le tintouin vient de là . Et à ce moment attention aux tirs de patates chaudes . Il faudra pas qu'on puisse raconter qu' une mamie est morte de faim parcequ'on lui a pas réparé son dentier . Vous les connaissez pas encore ou quoi ?

Car voilà ce qui me gêne , je fais partie d'une génération qui a connu le SM , là j'attends la blagounette de pervers, la conscription . Oui chef , non chef .
Alors si on part de l'hypothése que nous sommes en guerre ce que j'attends des chefs proclamés , moi , ce sont des ordres clairs et écrits émanant des autoritées , et pas un truc sur facebook . Et pas tomber dans le piège de "on ferme nos cabinets et en même temps on est présents" , parceque là on est en position de perdre à tous les coups .

Donc moi je veux de ces chefs des ordres clairs et précis comme il a été fait pour les lieux publics , les restaus et autres , et en plus avec un mot d'excuse . Parce que pardon pour nous faire la leçon , sur les porte manteaux , les générateurs radios et les WC pour handicapés , là ils ont su en produire des textes de lois .


ich

21/03/2020 à 18h34

Tout à fait d'accord concernant les directives.


cessna

21/03/2020 à 18h46

que pensez des confrères qui exercent sans assistantes ?


RépondreCiter
Morgan ztbb1b - Eugenol
BONNET jc

21/03/2020 à 20h10

Pourquoi? Un dentiste travaillant sans assistante est plus contaminant qu’un dentiste qui a une assistante? Je ne comprends pas ta question.


Olieve

21/03/2020 à 20h13

Pour le moment avoir une assistante n'est pas très utile.. A part ajouter de la proximité sociale.

Le virus n'est pas très résistant, du savon ou de l'eau de javel suffise à l'éliminer.

Notre problème c'est les aérosols et le fait que l'on ne connaisse pas la durée de persistance du virus dans l'air contaminé ( 3h minimum mais peut-être bcp plus) On est donc limité dans le nombre de patients que l'on peut recevoir chaque jour par cabinet, 1 voire 2.


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

22/03/2020 à 07h23

Gabzou écrivait:
------
> T'as bien compris edmond, officiellement et juridiquement, rien ne nous oblige à
> fermer. Le conseil de l'ordre le demande, mais je ne pense pas qu'il ait de
> pouvoir légal sur le sujet. Il faudrait un ordre des ARS au minimum je pense.
> Evidemment j'encourage tout le monde à rester fermer et respecter les consignes,
> mais légalement pour l'instant c'est flou.

L'ordre peut juste après l'épidémie te condamner au niveau ordinal.

Enfin vu le coût de la journée en réanimation, la sécu se fera un plaisir de t'envoyer une facture en cas de non respect des consignes de soins et si un patient à toi se retrouve malade le tout avec des rcp qui se feront un plaisir de ne pas fonctionner.

https://www.fsdl.fr/covid-19-conduite-a-tenir-et-demarches/


1