Cookie Consent byPrivacyPolicies.comCollaboration libérale et rétrocession a Lille - Eugenol

Collaboration libérale et rétrocession a Lille

Sssandrine

10/10/2021 à 00h19

Bonjour,

Je cherche à me renseigner concernant la collaboration libérale sur le lillois. Je suis actuellement dans un cabinet avec 2 autres dentistes et une seule assistante, présente uniquement 1,5 jours sur mes 3,5 jours d'activités. Ce qui signifie que je gère moi-même la sté les autres jours. De meme, elle ne repose pas mes rdv, ne nettoie pas mon fauteuil et ne m'assiste pas au fauteuil. En fait elle fait uniquement la sté lorsqu'elle est au cabinet en meme temps que moi et gère le secrétariat. Je viens d'apprendre également que je devrais moi-meme gerer mes remboursements secu.
Ah et puis il n'y a pas de pano dans le cabinet. Empreinte optique quicksleeper et motopex en revanche sont dispo.

Ma question est la suivante : est-il raisonnable de vouloir négocier 40% de rétrocession plutot que 50% ? Ou de demander l'embauche d'une assistante supplémentaire ? Est-ce à moi, collaboratrice, d'embaucher une assistante supplémentaire ? Je vous avoue avoir l'impression de payer des charges en trop comme je fais bcp de choses par moi-meme et que je ne sollicite jamais l'assistante (par choix pour le fauteuil, mais la pauvre ne peut gérer seule un cabinet ouvert du lundi au samedi matin pour 2 fauteuils temps plein, elle assiste avant tout la titulaire au fauteuil etc et ses horaires calés sur les siens).


Édouard62

10/10/2021 à 08h10

Et bien change de cabinet tout simplement. A lille c’est la merde, en campagne très proche, l’herbe est beaucoup plus verte, et l’air plus pure.


Pierre logo clykpp - Eugenol
Denteo33

10/10/2021 à 08h59

Pour info, mon collaborateur est à 15%
Il prend une assistante indépendante.


Eponge magique gfprpy - Eugenol
éponge magique

10/10/2021 à 09h09

Denteo33 écrivait:
--------
> Pour info, mon collaborateur est à 15%
> Il prend une assistante indépendante.

Ce qui est interdit, plusieurs sujets à ce propos ici...

https://www.eugenol.com/sujets/428490-assistante-dentaire-independante?page=1#post_1129336


Sssandrine

10/10/2021 à 09h20

Je suis à Haubourdin pour etre plus précise. Quitter le cabinet n'est pas la première solution que j'envisage, l'ambiance reste super, je suis attachée à mes patients etc, je me demande d'abord s'il n'y a pas une marge de négociation possible avant d'envisager cela...


Ottodixjournaliste mfsi0y - Eugenol
atrax

10/10/2021 à 09h54

Dans ces conditions Sandrine, c’est plutôt 30% que tu devrais rétrocéder, pas 40.


lfdupérou

10/10/2021 à 10h08

Si tu penses vouloir négocier alors il faut être prête à envisager un départ. Sinon ta titulaire devra juste te dire non... Je ne sais pas comment est la situation à Lille , mais par chez nous trouver un collaborateur est devenu mission impossible ( 30 minutes de Lyon et pas la cambrousse du tout...) donc je pense que tu as une marge de négociation non négligeable.


Sssandrine

10/10/2021 à 10h20

Effectivement je me renseigne aux alentours concernant les offres de collaboration, mais espère tout de meme trouver un terrain d'entente dans mon cabinet actuel.
Merci pour vos réponses en tout cas et pour votre temps accordé à ce post !


Ice age sid ocgtqj - Eugenol
VAURY

10/10/2021 à 10h25

bonjour
dans l'optique d'un arrêt vers le début 2022 je peux vous proposer en Normandie un poste plein temps ou temps partiel avec une assistante qualifiée dédiée
camera,pano réciproque morita etc etc
gros chiffre d’affaire et rétro de 40%


Sssandrine

10/10/2021 à 10h41

Bonjour,
Merci pour votre proposition. Cependant mon conjoint travaille sur Lille donc je ne souhaite malheureusement pas m'éloigner d'ici.
J'espère que vous trouverez quelqu'un !


Pierre logo clykpp - Eugenol
Denteo33

10/10/2021 à 10h47

Mais je le laisse libre !
Il est libéral


Image r6habu - Eugenol
Thomas Crown

10/10/2021 à 15h02

éponge magique écrivait:
--------------
> Denteo33 écrivait:
> --------
> > Pour info, mon collaborateur est à 15%
> > Il prend une assistante indépendante.
>
> Ce qui est interdit, plusieurs sujets à ce propos ici...
>
> https://www.eugenol.com/sujets/428490-assistante-dentaire-independante?page=1#post_1129336
Est ce qu’on peut envisager un contrat de location pour répondre à cette interdiction ?


king_zoulou

10/10/2021 à 15h59

Mon dernier contrat de collab: je rétrocédais 35%, le cabinet était très bien équipé (cone beam entre autres), j’avais besoin d’un truc dans le « petit outillage » le titulaire me le commandait sans chercher à comprendre et la combinaisp’ secrétaire + assistante faisait que je venais le matin au cabinet tout était prêt et quand j’avais fini avec le dernoer patient, je me changeais et partait (par contre je n’avais pas d’assistante au fauteuil, juste une fois de temps en temps quand je ne pouvais pas m’en sortir tout seul).
Du coup vu ta situation, je ne trouve pas déraisonnable de descendre à 40 voir moins 😅


Sssandrine

10/10/2021 à 16h01

Ah oui effectivement on n'est pas sur les memes prestations ! 😂😂 Est-ce que tu étais aux alentours de Lille ?


Wadi

10/10/2021 à 16h34

Il faut surtout réfléchir en termes d'offres et de demandes. Il faut donc regarder les opportunités aux alentours pour comparer.

Est-ce que la titulaire "se fait du fric sur ton dos" ? C'est très hautement probable si tu as un CA décent, que le matériel n'est pas ultra-neuf et que les consommables ne sont pas extraordinaires.

Personnellement, je pense qu'il n'y a pas d'amitiés dans les affaires. Deux façons de faire selon moi :
a) Transparence totale : elle t'ouvre ses comptes et vous calculez ensemble combien tu lui coûtes ; tu rétrocèdes ça avec un petit bonus pour l'usure du matériel, sa prise de risque, etc.
b) Opacité totale : vous négociez comme des marchands de tapis sur la base de préjugés et si ça ne descend pas significativement tu te barres.

Après, est-ce intéressant de rester je ne sais pas combien de temps collaborateur ?


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

10/10/2021 à 16h37

Wadi écrivait:
----
> Après, est-ce intéressant de rester je ne sais pas combien de temps
> collaborateur ?

Collaborateur ça sert à apprendre le métier... En vue d autre chose (rachat asso création...)
40, 42, 47%... Ça change rien tant que tu apprends.

Après tu peux négocier... Mais c est pas une fin en soi.


Wadi

10/10/2021 à 16h46

Hokusai écrivait:
-------
> Wadi écrivait:
> ----
> > Après, est-ce intéressant de rester je ne sais pas combien de temps
> > collaborateur ?
>
> Collaborateur ça sert à apprendre le métier... En vue d autre chose (rachat asso
> création...)
> 40, 42, 47%... Ça change rien tant que tu apprends.
>
> Après tu peux négocier... Mais c est pas une fin en soi.
>

Tu prêches un convaincu ! Il faut se trouver un titulaire qui travaille comme on a envie de travailler soi-même, qui est pédagogue et qui a la volonté de partager son savoir. Pour moi, la rémunération est complètement secondaire.

Rester collaborateur plus de deux ou trois ans n'a aucun sens.

Mais j'ai l'impression que Sandrine a l'air de vouloir "se professionnaliser" dans la collaboration. Je me trompe peut-être mais ma réponse était dans cet "esprit".


Sssandrine

10/10/2021 à 16h49

Pour etre précise j'ai fait mon stage actif de 6e année là bas, une collaboration salariale par la suite, et seulement maintenant je passe donc en collaboration libérale. Cela fait environs 1 an que je suis dans ce cabinet.
Je comprends que la titulaire puisse chercher à avoir une petite rémunération. Mais je pense qu'il est nécessaire d'avoir un équilibre entre la rémunération de chacun et les prestations disponibles. Actuellement je viens souvent plus tot et finis toujours assez tard car je lance la sté le matin/soir plusieurs fois par semaine, n'ayant pas d'aide pendant la journée j'attends le soir pour remplir tous mes dossiers, scanner des documents si nécessaires, faire un peu de compta.
Je comprends bien que la collaboration libérale n'est pas une fin en soi, mais il me semble important d'avoir une rémunération à la hauteur du travail que l'on fournit et une rétrocession qui soit aussi investie dans des services que je puisse exploiter.
La question que je me pose est donc de savoir si c'est raisonnable de réclamer une diminution de la rétrocession ou non. Il est difficile de se sentir légitime à réclamer ce genre de choses en début d'exercice, mais il est aussi aisé pour un praticien titulaire de profiter de ce type de situation pour en tirer un gros profit...


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

10/10/2021 à 16h58

Bin oui il tire une "gros profit" (-20% de TVA...) et toi tu viens travailler et t as mis zéro kopeck dans le cab et tu peux partir quand bon te semble... C est aussi un énorme avantage

Si tu veux être considérée comme une associée tu t associes.


Sssandrine

10/10/2021 à 17h14

Bien sur qu'il y a des avantages à la collaboration libérale, pour autant je ne pense que ca soit fairplay de prendre sur ma rétrocession pour payer son assistante à elle. Elle m'a très bien fait comprendre que l'assistante restait avant tout son assistante et non celle de ses 2 collaborateurs. Pour autant dans nos retrocessions on paye un pourcentage assez conséquent... Mais pour quels services en retour ? La rétrocession doit être à la hauteur des prestations, elle ne protège pas seulement le titulaire en cas de depart éventuel du collaborateur, elle assure aussi des moyens pour que les collaborateurs travaillent dans de bonnes conditions.


Wadi

10/10/2021 à 17h17

Sssandrine écrivait:
----------
> Pour etre précise j'ai fait mon stage actif de 6e année là bas, une
> collaboration salariale par la suite, et seulement maintenant je passe donc en
> collaboration libérale. Cela fait environs 1 an que je suis dans ce cabinet.
> Je comprends que la titulaire puisse chercher à avoir une petite rémunération.
> Mais je pense qu'il est nécessaire d'avoir un équilibre entre la rémunération de
> chacun et les prestations disponibles. Actuellement je viens souvent plus tot et
> finis toujours assez tard car je lance la sté le matin/soir plusieurs fois par
> semaine, n'ayant pas d'aide pendant la journée j'attends le soir pour remplir
> tous mes dossiers, scanner des documents si nécessaires, faire un peu de compta.
> Je comprends bien que la collaboration libérale n'est pas une fin en soi, mais
> il me semble important d'avoir une rémunération à la hauteur du travail que l'on
> fournit et une rétrocession qui soit aussi investie dans des services que je
> puisse exploiter.
> La question que je me pose est donc de savoir si c'est raisonnable de réclamer
> une diminution de la rétrocession ou non. Il est difficile de se sentir légitime
> à réclamer ce genre de choses en début d'exercice, mais il est aussi aisé pour
> un praticien titulaire de profiter de ce type de situation pour en tirer un gros
> profit...

Je comprends mieux et, du coup, je me suis planté dans mon analyse précédente. Désolé.

Tu peux négocier mais la problématique est : Qu'est-ce que tu gagnes à cette collaboration ? La question centrale de cette problématique, à mon sens, est : Est-ce que ta titulaire te propose un compagnonnage valable ?

La deuxième question est celle des conditions d'exercice. Tu n'as pas d'assistante, c'est un énorme point noir pour moi. Personnellement, je ne serai pas rentré dans une collaboration sans assistante dédiée. Pourquoi ? Parce que j'ai mieux à faire que la stérilisation, le ménage, la prise de rendez-vous, etc. Est-ce que tu n'apprendrais pas mieux, avec quelque d'autre, dans un "cabinet mieux équipé" ?

La dernière question est celle de la rémunération. Est-ce que je paie trop cher pour ce que j'obtiens ?

Toi, tu places la dernière question (rémunération) devant les deux premières. C'est, à mon avis, une erreur. Je ne peux que te conseiller de réfléchir dans l'ordre suivant :
1/ Est-ce que j'ai un bon "professeur" (ou "mentor" si tu préfères) ?
2/ Est-ce que j'ai des conditions d'exercice propices à bon apprentissage ?
3/ Est-ce que je paie trop cher ?


Wadi

10/10/2021 à 17h20

Sssandrine écrivait:
----------
> Bien sur qu'il y a des avantages à la collaboration libérale, pour autant je ne
> pense que ca soit fairplay de prendre sur ma rétrocession pour payer son
> assistante à elle. Elle m'a très bien fait comprendre que l'assistante restait
> avant tout son assistante et non celle de ses 2 collaborateurs. Pour autant dans
> nos retrocessions on paye un pourcentage assez conséquent... Mais pour quels
> services en retour ? La rétrocession doit être à la hauteur des prestations,
> elle ne protège pas seulement le titulaire en cas de depart éventuel du
> collaborateur, elle assure aussi des moyens pour que les collaborateurs
> travaillent dans de bonnes conditions.

Tu commences à avoir du ressentiment (à tort ou à raison, ce n'est même pas la question). C'est l'impression qui ressort de ce message.

De là, je pense que tu devrais quitter ce cabinet. Parce que, manifestement, cette collaboration ne t'apporte pas grand chose. Ou, dans tous les cas, tu ne seras pas dans les meilleures dispositions pour recevoir ce qu'elle pourrait t'apporter.


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

10/10/2021 à 17h26

Sssandrine écrivait:
----------
> Bien sur qu'il y a des avantages à la collaboration libérale, pour autant je ne
> pense que ca soit fairplay de prendre sur ma rétrocession pour payer son
> assistante à elle.

Pour payer son assistante ou son cuir nappa étendu sur la nouvelle 911... Ça dépend de ton CA ;)

La tu pleures mais perso je trouve encore plus drôle les assistantes qui font littéralement tourner le cab et qui touche 1500e/net.

Remarque avec le raz de marée romano-iberique, des collaborateurs au SMIC ça va se trouver...

Heureusement il te reste le choix de t installer à ton compte pour ne plus enrichir de titulaires ;) courage !


Sssandrine

10/10/2021 à 17h30

Wadi écrivait:
----
> Sssandrine écrivait:
> ----------
> > Pour etre précise j'ai fait mon stage actif de 6e année là bas, une
> > collaboration salariale par la suite, et seulement maintenant je passe donc en
> > collaboration libérale. Cela fait environs 1 an que je suis dans ce cabinet.
> > Je comprends que la titulaire puisse chercher à avoir une petite rémunération.
> > Mais je pense qu'il est nécessaire d'avoir un équilibre entre la rémunération
> de
> > chacun et les prestations disponibles. Actuellement je viens souvent plus tot
> et
> > finis toujours assez tard car je lance la sté le matin/soir plusieurs fois par
> > semaine, n'ayant pas d'aide pendant la journée j'attends le soir pour remplir
> > tous mes dossiers, scanner des documents si nécessaires, faire un peu de
> compta.
> > Je comprends bien que la collaboration libérale n'est pas une fin en soi, mais
> > il me semble important d'avoir une rémunération à la hauteur du travail que
> l'on
> > fournit et une rétrocession qui soit aussi investie dans des services que je
> > puisse exploiter.
> > La question que je me pose est donc de savoir si c'est raisonnable de réclamer
> > une diminution de la rétrocession ou non. Il est difficile de se sentir
> légitime
> > à réclamer ce genre de choses en début d'exercice, mais il est aussi aisé pour
> > un praticien titulaire de profiter de ce type de situation pour en tirer un
> gros
> > profit...
>
> Je comprends mieux et, du coup, je me suis planté dans mon analyse précédente.
> Désolé.
>
> Tu peux négocier mais la problématique est : Qu'est-ce que tu gagnes à cette
> collaboration ? La question centrale de cette problématique, à mon sens, est :
> Est-ce que ta titulaire te propose un compagnonnage valable ?
>
> La deuxième question est celle des conditions d'exercice. Tu n'as pas
> d'assistante, c'est un énorme point noir pour moi. Personnellement, je ne serai
> pas rentré dans une collaboration sans assistante dédiée. Pourquoi ? Parce que
> j'ai mieux à faire que la stérilisation, le ménage, la prise de rendez-vous,
> etc. Est-ce que tu n'apprendrais pas mieux, avec quelque d'autre, dans un
> "cabinet mieux équipé" ?
>
> La dernière question est celle de la rémunération. Est-ce que je paie trop cher
> pour ce que j'obtiens ?
>
> Toi, tu places la dernière question (rémunération) devant les deux premières.
> C'est, à mon avis, une erreur. Je ne peux que te conseiller de réfléchir dans
> l'ordre suivant :
> 1/ Est-ce que j'ai un bon "professeur" (ou "mentor" si tu préfères) ?
> 2/ Est-ce que j'ai des conditions d'exercice propices à bon apprentissage ?
> 3/ Est-ce que je paie trop cher ?


Merci pour cette reponse, effectivement je n'ai pas pris les choses dans le bon sens. Je pensais que tout était ok jusqu'à ce que le sujet de la rémunération arrive, et c'est seulement à ce moment que j'ai réalisé que les 2 premiers points ne collaient pas forcément et je me suis hyperfocalisée sur la rémunération à la place de m'attaquer à ces 2 problématiques.
Merci beaucoup pour tes réponses très constructives, elles m'ont beaucoup aidées.


rat

10/10/2021 à 19h42

La sté ça prends 5 minutes, surtout que puisque c'est toi qui la fait tu fais attention à passer une lingette dès que tu as fini un plateau et mets dans le bain.
Une assistante au fauteuil, c'est aussi quelqu'un à gérer, anticiper ses erreurs.Au début c'est plus un handicap qu'une aide, ça peut aussi être un espion qui rapporte tes erreurs ou étourderies.
Puisque tu dis qu'il y a une bonne ambiance, pourquoi ne pas proposer une association ?
Au pire, renégocie ton % de rétrocession en arguant tout ce que tu nous a dit.
Sache qu'au delà d'un certain chiffre rétrocédé le titulaire paie des impôts et ce n'est plus rentable pour lui de te garder au % initial.
Je pense que tu devrais discuter avant que ça ne devienne un problème pour toi.