Cookie Consent byPrivacyPolicies.comMon secteur bascule dans le désert médical - Eugenol

Mon secteur bascule dans le désert médical

Orezza gazeuse verre litre ocoxey - Eugenol
casa

22/01/2022 à 11h40

pour Bouboule , personne n'a parlé de contraindre ! c'est nouveau de crier à la "liberté" dès qu'une obligation est pondue ... un peu comme les non vax ! La vie en société est par naissance une contrainte , voire même la vie familiale . Pour que nos concitoyens aient accès à tous les soins il va falloir (et je ne le souhaite pas ) passer à un moment ou à un autre à une contrainte .... C'est comme ça , la liberté s'arrête toujours à un moment où l'équilibre sociétale est en jeu . Là on parle de soins dentaires , si l'énorme majorité des pratiques et des praticiens tend à la "séléction " des soins , si on ne pense qu'à "sa" pratique à ses objectifs établis selon "ses" critères qui restent elitistes on va doucement vers une dentisterie de plus en plus hors sol par rapport à notre société . Ce discours , je le tenais déjà il y a 10 ans , mais finalement la proportion dentistes "élitistes" dentistes classique était faible ..mais elle tend de plus en plus à devenir importante et ça se sent dans les appels des patients , . La question : "prenez-vous de nouveau patients ? " n'existait pas il y a 5 ans ... elle était même incongrue . C'est quoi la prochaine évolution : prenez-vous des patients non imposables ? avez-vous eu une visite depuis moins d'un an ? Faut juste se poser des questions . Je ne cherche pas à remettre en cause ta pratique , elle est comme elle est et elle existera toujours mais éveiller un tant soit peu une réflexion collective qui tôt au tard , si nous nous en rendons pas compte à titre individuel , finira par nous être imposé oui à titre collectif . Le RAC0 n'aura été qu'un début .... Et qu'on oblige les praticiens à se déclarer implantologue exclusif me parait une bonne évolution là c'est un peu l'anarchie , tout le monde peut planter mais personne ne cultive réellement .. hop , on se lance et puis finalement on passe d'un essai à une matinée , à une journée et ça fait ça de moins en heures dispo pour les soins. Alors que si c'est ok , tu plantes mais tu ne fais plus que ça , ben tout le monde serait prévenu ...patient , praticien ... là chacun fait sa petite sauce dans son coin et on comprend vite que ses plus proches confrères passent plus de temps à poser des clous qu'à faire des endos ... Pendant ce temps , les patients cherchent et se retrouvent le dimanche au café avec le dentiste de garde , où 20 ou 30 patients attendent faute d'avoir trouvé un confrère dans la semaine . Ceci n'existait pas il y a 5 ans .... Alors Stop ou encore


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

22/01/2022 à 12h00

Tu crois que la solution est dans l'état alors que c'est lui qui à crée le problème à la base en demandant à travers la convention une organisation de centre de soins low cost.

Car d'un coté, tu veux des protocoles covid, des traçabilités en veux tu en voila et tout le toutim alors que la prise ne charge d'un patient en urgence en bouzillant le planning d'un praticien serait globalement en respectant les normes autours des 200 euros ce qu'aucuns patients n'accepte de payer. Le cout de la perte sèche liée à la désorganisation de l'agenda est monstrueux.

Enfin combiens de patients lorsque tu leur propose un rendez-vous te font encore chier car ils ont piscine, combiens de patients qui font des lapins sans prévenir (au moins les cas contacts covid, te préviennent avant d'annuler).
Pourquoi le samedi est le paradis des lapins.

Enfin, à la base, la prise en charge des urgences ne signifie pas se coltiner le patient derrière pour le reste des soins sauf sur la prothèse car la la gentille mutuelle lui dira d'aller voir ailleurs.


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

22/01/2022 à 12h09

casa écrivait:
----
Là on parle de soins dentaires , si l'énorme majorité des pratiques et
> des praticiens tend à la "séléction " des soins

En même temps même l hôpital public fonctionne comme ça maintenant avec la T2A (qui au passage va pas spécialement bien)...
Les généralistes courent après leur forfaits...
C est devenu n importe quoi.
C est juste qu on essaie de cacher la low costisation de tous les secteurs de la santé.


Jf35

22/01/2022 à 13h57

Vous pouvez rajouter les accès Pmr que certains cabinets dentaires n’ont pas anticipé et donc pas revendu.
L’effet 35 heures car la nouvelle génération travaille ou travaillera pas plus.
Et le désert affectif, cad une population féminine cherchera son Jules dans une grosse agglomération mais pas forcément dans un village.
Cela participe au désert médical…


Blue eye thumb medium dx1i0w - Eugenol
bill

22/01/2022 à 15h32

Hokusai écrivait:
-------
> bill écrivait:
> ----
> > Il y a environ une dizaine d'années j'ai dit dans une réunion pro "d'ici 10
> ans
> > les jeunes diplômés ne sauront/voudront plus soigner les dents et feront
> > extraction implant" car soigner ne sera plus viable. On m'avait ri au nez.
> > On y est.
>
> Après la 5... C est vrai...
>
> Quand je vois une 6-7 avec un tr a reprendre + screw post a déposer... Pour une
> future couronne racM full zircone a 440e... (Voir moins bientôt avec revoyure
> et/ou inflation...) Bin j ai plus envie... Faut discuter "des heures" pour
> expliquer les 200e de NPC dépose/reconstitution pré endon/desobturation...
>
> Pour une moindre rentabilité qu une paire de 1-5 sans aucune explication en full
> rac0 one shot max 2rdv et 1h de fauteuil... Avec une rentabilité horaire
> équivalente a l implanto...
>
> C est obligatoire de voir avec cette asymétrie de rentabilité des activités
> déviantes... C est obligatoire, c est dans la nature humaine.


Merci au moins de ton honnêteté...


--
https://docudent.fr
Tous les documents du cabinet dentaire
& l'aide à la cotation du Reste à Charge 0
________________________________________


Blue eye thumb medium dx1i0w - Eugenol
bill

22/01/2022 à 15h42

Nous sommes des libéraux, au moins de nom, et le seul privilège qui nous reste c'est de décider comment organiser notre vie professionnelle.
Si demain cette liberté n'existe plus, la profession sera désertée, réellement.
Tous ces problèmes viennent des politiques, uniquement d'eux : une contrainte supplémentaire = un contournement, obligatoire à certains pour survivre, à d'autres par choix personnel.
Le problème des déserts médicaux actuels n'est imputable qu'à Macron et à ses prédécesseurs, pas aux praticiens.


--
https://docudent.fr
Tous les documents du cabinet dentaire
& l'aide à la cotation du Reste à Charge 0
________________________________________


Vw campersurfvan bmnk1q - Eugenol
enlaye

22/01/2022 à 16h42

Le RACO augmente le désert médical .
Autant avant j aurais pu me dire , ben tiens je vais aller bosser la bas quelques années pour avoir du travail , quitte à me niquer 3 chèvres .
Mais maintenant , y a plus de mais , il y a du travail de partout .


bouboule

22/01/2022 à 18h05

Casa je te cite. Première phrase: “ personne n'a parlé de contraindre ! ” puis quelques lignes plus loin: “ Pour que nos concitoyens aient accès à tous les soins il va falloir (et je ne le souhaite pas ) passer à un moment ou à un autre à une contrainte”
Au delà de l’incohérence de ton propos, j’en reviens à ce que je te disais. Contraindre pour obtenir d’un autre ce qu’on veut, ça ne marche pas longtemps.
Encore une fois, le jour où ça nous arrivera je n’exercerai plus! Belle réussite si l’objectif est de réduire les déserts. Écœurer ceux qui restent, chapeau, on sent la bête en gestion des ressources humaines.

Cette vieille rengaine de la contrainte, ça fait des dizaines d’années qu’elle raisonne chez nous. Quand on voit l’effondrement de notre système, à quel moment nos décideurs vont ouvrir les yeux.

Les généralistes par exemple, que Montebourg voulait forcer à aller s’installer au milieu de nul part. On pleurniche qu’il n’y en a plus. Les jeunes sont nuls feignant tout ça tout ça, ils devraient prendre les urgences et les nouveaux tout ça tout ça.
Tu te mets dans les pompes de ces vilains jeunes généralistes deux secondes: En gros on te demande de t’installer où tu ne veux pas vivre. Pour prendre en charge des gens soir et week end, dans des proportions quasi sur humaines.
Le tout pour le tiers de ce que prend un plombier pour ne serait-ce que se déplacer…. Tu peux ouvrir grand les vannes des concours, recruter à l’étranger etc etc. Dans ces conditions, personne ne reste!!

Prends les généralistes cubains, où cette logique est poussée à l’extrême. Au motif que l’état les a formé, ils doivent bosser pour 18/20 dollars par mois.
Bon ben le généraliste cubain fini souvent chauffeur de taxi pour touristes!

Et nous sommes en grande partie responsables de cette idéologie misérable. Avec les discours comme le tiens ( il faudra peut être contraindre meme si on ne veut pas) Avec l’acceptation du numerus clausus, et le refus des hygiénistes pour garder un prétendu gâteau rien que pour nous.
Moi je rêve d’un système avec les vannes grandes ouvertes.
Qu’on soit en surnombre à se battre le patient. Je parie que dans cette situation, les gens n’auraient plus à se plaindre des délais de prise en charge, de l’absence d’empathie des praticiens ou de la piètre qualité des soins…


Morgan ztbb1b - Eugenol
BONNET jc

22/01/2022 à 18h09

Prunelles écrivait:
---------
> J’ai tout juste la trentaine et je ne pense pas qu’on manque de
> confrères/consœurs. On manque simplement d’hygiénistes !
> Avec juste un ou une hygiéniste à mes côtés, mon cabinet pourrait soigner
> facilement 2 fois plus de patients.

Tu fais tant de détartrage par jour que cela ?


Vw campersurfvan bmnk1q - Eugenol
enlaye

22/01/2022 à 18h25

bouboule écrivait:
--------
"En gros on te demande de t’installer où tu ne veux pas vivre."

Voilà tout est dit .


Et7jtaj0pdi18gzjlxjiamlx15gs - Eugenol
Prunelles

22/01/2022 à 20h08

BONNET jc écrivait:
---------
> Tu fais tant de détartrage par jour que cela ?

Pas plus que les autres… Je pense.
Pour comprendre mes propos faut je pense avoir 2 choses en tête :

La première c’est qu’un hygiénistes ne doit pas se contenter à faire des détartrages et de la prévention. Ils ou elles doivent être en mesure de réaliser des radios et des actes simples comme polir un trait de fracture ou poser un pansement provisoire.

La deuxième c’est qu’à cause du manque de praticiens. Ils faut que les patients rentrent dans une vraie démarche de prévention avec une visite annuelle ou pluriannuelle chez l’hygiéniste. De façon à ne pas nous saturer nous et que l’on soit des lors disponible dans des délais raisonnables pour faire ce qu’on sait faire de mieux : soigner et pas faire de la bobologie.

Le problème est toujours le même, c’est qu’il faut payer ces hygiénistes décemment alors qu’ils ont besoin du même plateau technique que nous. Hors on sait très bien qu’avec des détartrages et des consultations d’urgence on ne survit pas.

Et ça c’est la vraie raison de l’absence d’hygiéniste en France. La low-costisation de la santé. Parce que payer des bac +6 28,92€ pour faire un détartrage /arcade avec un plateau technique digne d’une « mini clinique » pour reprendre les propos de notre président de l’ordre c’est normal aux yeux des Français.

Tout comme payer 25€ une consultation chez nos confrères médecins à bac +9. Ils sont saturés, nous aussi. Parce que c’est normal pour le Français qui a le nez qui coule depuis ce matin alors qu’il fait froid dehors d’aller consulter. Et d’aller en plus voir non pas une infirmière en pratique avancée ou un paramedic, mais d’aller voir directement le médecin, quand c’est pas le chef de service d’ORL du CHU du coin pour demander sa boîte de Doliprane.

Pour revenir à la question de base. Pour soigner et gagner ma vie au passage, je modère volontairement le nombre de détartrages et consultation dans ma semaine. Et c’est un problème.


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

22/01/2022 à 20h27

Prunelles écrivait:
---------
> La première c’est qu’un hygiénistes ne doit pas se contenter à faire des
> détartrages et de la prévention. Ils ou elles doivent être en mesure de réaliser
> des radios et des actes simples comme polir un trait de fracture ou poser un
> pansement provisoire.

Prendre des empreintes... Resceller des couronnes... Faire des pano...

En fait ça existe déjà dans beaucoup de cab français... Pas la peine d attendre le statut d hygiéniste ;)


Vw campersurfvan bmnk1q - Eugenol
enlaye

22/01/2022 à 21h45

Naaan , tu confonds avec les cabinets d ortho


Et7jtaj0pdi18gzjlxjiamlx15gs - Eugenol
Prunelles

23/01/2022 à 09h07


C’est vrai pour certains des jeunes, mais faut pas en faire une généralité. Faut dire que les vieux (je dis « vieux » c’est pas pour être péjoratif, mais plus pour opposer les deux points de vues) nous ont bien aidé à attraper la grosse tête. Je cite les mes profs et mon doyen : « Vous êtes l’élite de la France », « Ça c’est la Rolex de la semaine, j’ai la Tag pour le week-end », on encore le fameux « Faut vous spécialiser ». Mais face à la réalité quotidienne, c’est pas étonnant que les minots qui sortent tout juste de la Fac, veulent rentrer dans le moule du notable dentiste, et abandonnent l’omni des la première collab.

L’autre point (je vais pas aller sur le sujet glissant de la féminisation de la profession) ce sont les contraintes de la vie actuelle.
J’en avait déjà parlé ici, ma femme s’était sacrifiée en quittant son travail pour garder nos filles après la naissance de notre seconde. Vive l’égalité homme-femme…
Les aides de la CAF ont quasi disparu pour la classe moyenne. Petit, ma fratrie était gardée à domicile par une « nourrice » payée intégralement par l’Etat alors que mes parents bossaient plus de 50h par semaine. Aujourd’hui une assistante maternelle vous refuse le contrat de garde si vous commencez trop tôt ou finissez trop tard. Ne leur parlez même pas de travailler le samedi…

Mes vieux patients me demandent pourquoi je ferme à 18h. La réponse est simple : aujourd’hui les horaires de mon cabinet sont calqués sur les horaires du périscolaire ou du centre aéré. Et on m’a déjà reproché d’avoir des enfants !

Sur ce point y’a quelques mois, une consœur médecin a été réquisitionnée, en dernière minute, de force par son préfet pour assurer une garde. Elle a réalisé sa garde avec son bébé dans un lit parapluie dans le coin de la pièce. Rien entendu aux infos sur le sujet. On aurait fait la même chose à une conductrice SNCF. Les syndicats auraient bloqué le pays durant des semaines.

Moi j’ai hâte d’avoir le status de haut fonctionnaire…


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

23/01/2022 à 09h44

enlaye écrivait:
------
> Naaan , tu confonds avec les cabinets d ortho

Ils sont ma source d inspiration...

C est comme ça qu on s organise pour les gouttières d alignement, d éclaircissement, les empreintes des prépa... pendant que je vais polir les provisoires ou travailler sur le deuxième fauteuil...

Les det on attendra le statut d hygiéniste... D autres n ont pas attendu (et en France).


Orezza gazeuse verre litre ocoxey - Eugenol
casa

23/01/2022 à 10h58

Témoignage très intéressant de Prunelles : le doyen , .... incroyable ! Je ne pense pas que l'hygieniste soit LA solution du pb . Par contre , la création de dispensaire d'urgence dentaire , ou de cabinets d'urgences dentaires , payées comme pour des gardes , ça fonctionnerait , je pense .


Capture d  cran 2015 03 12 12.28 - Eugenol
chicot29

23/01/2022 à 11h15

Moi j'ai la solution aux problèmes. Les implants RAC 0 la paro RAC0 l'ortho RAC 0. Le problème ensuite c'est qu'il ne restera plus assez d'os aux français pour poser la deuxième couche d'implants gratuite. Le socialisme c'est magique. -)))


--
Dentiste qui en a plein le cul.


Zorba le grec 1373406512 108 lfk5ey - Eugenol
zorbalegrec

23/01/2022 à 11h17

casa écrivait:
----
> Témoignage très intéressant de Prunelles : le doyen , .... incroyable ! Je ne
> pense pas que l'hygieniste soit LA solution du pb . Par contre , la création de
> dispensaire d'urgence dentaire , ou de cabinets d'urgences dentaires , payées
> comme pour des gardes , ça fonctionnerait , je pense .

Je pense et là je ne vais pas me faire que des potes chaque praticien inscrit au conseil de l’ordre devrait réserver son cabinet pour les urgences dentaires en semaine plusieurs jours par an ( une dizaine ou douzaine) en étant payé comme les gardes dominicales cela permettra de réguler ces urgences plus efficacement sans mettre en péril l’activité du cabinet
Mais c’est mon avis et tout le monde ne le partage pas.


Capture d  cran 2015 03 12 12.28 - Eugenol
chicot29

23/01/2022 à 11h27

casa écrivait:
----
> Témoignage très intéressant de Prunelles : le doyen , .... incroyable ! Je ne
> pense pas que l'hygieniste soit LA solution du pb . Par contre , la création de
> dispensaire d'urgence dentaire , ou de cabinets d'urgences dentaires , payées
> comme pour des gardes , ça fonctionnerait , je pense .

Tu déconnes j'espère ? Ce qui est rare est pas cher en socialie ce qui le fait devenir encore plus rare. Moins cher que pour les gardes on est pas le dimanche, 23 euros ça suffit largement. -))))

--
Dentiste qui en a plein le cul.


Vw campersurfvan bmnk1q - Eugenol
enlaye

23/01/2022 à 11h32

Mais ça existe déjà des cab non conventionnés qui ne font QUE les urgences .
Tout en HN / NR . se régalent :-))


Capture d  cran 2015 03 12 12.28 - Eugenol
chicot29

23/01/2022 à 11h34

Mmmmm ? Eurêka ! Implants provisoires RAC0 à 200 balles l'unité pour mettre en condition l'os voire rester à demeure si ca marche . Puis si ça foire implants à 400 balles en RACM en taraudant au diamètre supérieur. Mais t'as raison Casa faut que ça soit fait par des spécialistes. -)))))


--
Dentiste qui en a plein le cul.


Capture d  cran 2015 03 12 12.28 - Eugenol
chicot29

23/01/2022 à 11h39

enlaye écrivait:
------
> Mais ça existe déjà des cab non conventionnés qui ne font QUE les urgences .
> Tout en HN / NR . se régalent :-))
Il paraît que ce sont des vieux dentistes qui font ça pour arrondir leur retraite de 2000 balles. -))))

--
Dentiste qui en a plein le cul.


Vw campersurfvan bmnk1q - Eugenol
enlaye

23/01/2022 à 11h46

Oui c est ça :-)
Et en centre ville :-)


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

23/01/2022 à 11h48

zorbalegrec écrivait:
-----------
> Je pense et là je ne vais pas me faire que des potes chaque praticien inscrit au
> conseil de l’ordre devrait réserver son cabinet pour les urgences dentaires en
> semaine plusieurs jours par an ( une dizaine ou douzaine) en étant payé comme
> les gardes dominicales cela permettra de réguler ces urgences plus efficacement
> sans mettre en péril l’activité du cabinet
> Mais c’est mon avis et tout le monde ne le partage pas.

Totalement opposé a cette idee...
Mon idée, c est visite obligatoire tous les 24 mois et suppression des droits au remboursement si la visite n est pas effectuée...

Je crois que c est le principe de responsabilisation que les pays scandinaves appliquent.

Qui vient en urgence ?? Toujours les mêmes...
Qui veut faire des efforts pour eux ? Personne.


Vw campersurfvan bmnk1q - Eugenol
enlaye

23/01/2022 à 11h55

Hokusai écrivait:
-------
" Qui vient en urgence ?? Toujours les mêmes... "

Urgences qui n en sont pas mais plutôt qui veulent être pris urgemment .



2...