Cookie Consent byPrivacyPolicies.comPrix achat cabinet ortho - Eugenol

Prix achat cabinet ortho

Lebarbu24

17/06/2022 à 09h13

Bonjour,
Les cabinets d'omni ne valent plus grand chose compte tenu de la "facilité" à se créer une patientèle.
Qu'en est il des cabinets ODF ?
Etant donné qu'il faut quelques années pour que le cabinet deviennent rentable (cotation au semestre).
Reprendre un cabinet qui tourne déjà est il une bonne idée ? quel est le prix moyen d'un cab ortho compte tenu du CA ?
Merci de votre réponse !


Doagui

17/06/2022 à 10h17

Je suis assez d'accord sur le fait que le rachat d'un cab d'omni n'a actuellement que peu de sens, sauf cabinet vraiment exceptionnel (et encore...). Les patients sont très volatils et n'ont aucune raison de rester avec le nouveau praticien, ils seront bien tentés d'aller voir plutôt le dentiste d'à côté qui lui est connu dans le coin depuis longtemps. En rachetant une patientèle on rachète du vent et des incertitudes, rien de plus.

En ortho c'est une autre histoire. Les traitements sont longs, du coup les patients ont plus de difficultés à changer de cabinet. Il y a donc un intérêt à racheter une patientèle, on sait que la large majorité des patients va rester et au moins donner une chance au nouveau praticien. Ceci dit, cet avantage est aussi un piège potentiel : on récupère des patients en cours de traitement, au risque de se retrouver avec des plans de traitement qu'on n'aurait pas choisi, des cas pas forcément menés comme on aurait voulu, des patients qui n'ont plus de semestre mais à qui il reste beaucoup de choses à faire (gratuitement du coup ??), d'autres à qui le précédent ortho a promis un débagage rapide alors que c'est pas du tout fini, etc. Tous les cabinets d'ortho ont des cas moins réussis que les autres, reste à voir dans quelle proportion !

Je conseille donc d'aller passer une journée dans le cab pour voir les cas. Idéalement, ne prévenir de la date exacte qu'au dernier moment, afin d'être sûr de voir des cas "au hasard" et non pas un échantillon choisi... Et ne pas hésiter à VRAIMENT regarder ! Faire le tour des dossiers aussi, pour voir si l'avancée du traitement semble cohérente par rapport aux devis donnés et aux durées de traitement annoncées, sinon le nouveau praticien risque bien de se retrouver à finir gratuitement. Bien garder en tête qu'en tant que nouvel arrivant, on ne peut pas trop faire de vagues si on veut sauvegarder la réputation du cabinet... Les patients ont confiance en l'ancien ortho, pas encore en le nouveau, donc il sera difficile de dire quoi que ce soit qui contredise ce que le précédent avait annoncé.

Bref, racheter un cabinet d'ortho oui, mais en gardant les yeux bien ouverts !

Concernant le prix, je ne sais plus trop ce qui se fait. Il me semble que quand j'ai racheté on m'avait dit que ça se vendait dans les 35-40% du chiffre d'affaire annuel, et jamais plus cher qu'une année de bénéfice en tout cas. Tenir compte du matériel vendu, évidemment. A chiffre d'affaire égal, un cabinet avec un fauteuil hors d'âge et une radio qui a 15 ans ne vaut pas le même prix qu'un autre avec du matériel dont les leasings viennent de finir.


Et7jtaj0pdi18gzjlxjiamlx15gs - Eugenol
Prunelles

17/06/2022 à 10h41

Autour de chez moi les 3 ODF les plus proches accusent presque 1 an d'attente...
Selon la démographie local, je pense qu'une création peut être envisagée


Doagui

17/06/2022 à 10h57

Prunelles écrivait:
---------
> Autour de chez moi les 3 ODF les plus proches accusent presque 1 an d'attente...
> Selon la démographie local, je pense qu'une création peut être envisagée

C'est sûr que dans de nombreuses régions on peut créer une patientèle relativement vite. Ceci dit, en ortho il y a un certain temps de latence qui n'existe pas en omni et les rentrées d'argent sont décalées de quelques mois. Par exemple, un patient CMU ne sera payé au praticien qu'à la fin de chaque semestre : tu commences ton traitement en janvier mais tu ne touches tes honoraires que fin juin.


Lebarbu24

17/06/2022 à 14h11

Merci pour vos reponses
En effet une création est faisable vu les délai, mais il y a aussi une notion de compagnonage, qui, quand on débute est importante ! Et ça a sans doute un prix !
Merci doagui pour ta fourchette, la vente étant à 30% du CA je suis rassuré (même si le cab date un peu)


Doagui

18/06/2022 à 12h13

Le compagnonnage c'est comme le rachat de patientele... ca a une valeur qui varie TRES grandement selon le praticien. Si l'expérience et la réputation suffisaient à garantir la qualité du travail fourni, ca se saurait.

Mon conseil reste donc le même : aller voir les cas en cours avant de signer quoi que ce soit.


clem12345

20/06/2022 à 01h32

30% c’est très cher, si il tape les 800k…

si les correspondants ne veulent pas envoyer des patients au nouveau petit jeune, mais à un autre cabinet qui est en activité depuis des années (pourquoi ils le feraient ? Aucune certitude de son travail, ils ne te connaissent pas, tu n’es peut-être pas spécialiste?), l’important est de renouveler la patientele dans 2 ans-3ans quand les traitements sont finis ; il y a des chances que l’ortho qui partent à le retraite sache travailler correctement, c’est se refaire des nouveaux patients avec ton propre nom, qui est plus problématique, à mon avis

Et si il y a 1 an d’attente, c’est que la zone ne doit pas être surdotée; le vendeur aura du mal à trouver un dentiste qualifié /qui sait travailler en ortho ou un spécialiste

On achète les murs et le matériel, un billet pour la clientèle mais pas un billet à plusieurs centaines de milliers d’euros … a toi de voir
Comme disait le commentaire précédent, le compagnonnage c’est l’intérêt principal


Doagui

20/06/2022 à 09h10

clem12345 écrivait:
---------

> Comme disait le commentaire précédent, le compagnonnage c’est l’intérêt
> principal

Euh non, j'ai même plutôt tendance à penser qu'un bon compagnonnage c'est trop rare pour compter dessus. Tomber sur un vendeur qui soit bon praticien ET bon pédagogue ET sincèrement motivé par l'idée d'enseigner... c'est pas impossible, mais c'est pas le scénario le plus probable.

Par contre 30% ça ne me choque pas du tout. Effectivement, un bon cabinet d'ortho ça se vend assez cher, mais c'est logique. Encore une fois c'est une patientèle assez captive, donc on achète quelque chose de tangible, pas du vent comme en omni. En rachetant une patientèle, tu es sûr d'avoir un agenda rempli pour les 2 années à venir, donc tant que tu rachètes à un taux inférieur à celui du bénéfice annuel (généralement entre 35 et 45% en ortho), bah tu es forcément gagnant.

Quant aux correspondants, franchement ça n'est pas un soucis. Le titulaire, s'il joue son rôle, va inviter à déjeuner les principaux, convier le racheteur pour le présenter et leur chanter ses louanges. Ensuite, en réalité aujourd'hui le taux de patients qui vient par le biais d'un correspondant est de plus en plus faible et ils n’hésitent plus du tout à aller voir un ortho différent de celui que leur omni a conseillé. La proximité et rapidité à avoir un rdv joueront BEAUCOUP, de même que l'avis des autres mamans des copains de classe et les commentaires sur google (qu'on le veuille ou non... quand j'étais la meilleure note de la liste de ma ville, j'avais très régulièrement des patients qui le soulignaient au téléphone et disaient clairement qu'ils venaient chez moi pour ça).


Ottodixjournaliste mfsi0y - Eugenol
atrax

20/06/2022 à 14h19

Je comprend pas lebarbu, ces derniers temps tu faisais pas mal de postes extrêmement critiques à l’encontre des orthos. Ou je me trompe totalement ?
Concernant le rachat des cabinets orthos, doagui a tout résumé et oui ils sont assez cher à l’achat.
La part que je déteste le plus, c’est faire le
Marketing auprès des correspondants. Je trouve ça si peu naturel mais passage obligé !