Cookie Consent byPrivacyPolicies.comSont cons ces ricains - Eugenol

Sont cons ces ricains

Mais qu'ont ils entre les 2 oreilles pour avoir pondu ce retour en arrière, trop de bulles de coca ?

https://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/carte-avortement-aux-etats-unis-voici-les-etats-ou-l-ivg-est-desormais-totalement-interdite_5220367.html

https://www.huffingtonpost.fr/entry/droit-avortement-ivg-revoque-aux-etats-unis-les-celebrites-partagent-leur-colere_fr_62b6b8ade4b0c77098bc45d9


Rape p0as4f - Eugenol
rapelapente

25/06/2022 à 14h54

Pas glorieux en effet.
Par contre la récupération immédiate par les micronistes qui consiste à vouloir faire rentrer dans la constitution le droit à l'avortement c'est une gesticulation ridicule.
Personne en France n'envisage d'y revenir.
C'est juste histoire de se faire mousser genre:" on va rassembler les Français autour de lrem".
Pitoyable!
Il y a plus urgent je pense...
Ils n'arrivent pas à se sortir de leur communication à deux balles.
On en a vu le résultat.
AH! ça va être long jusqu'à ce qu'il démissionne le clown...
--
Schooner For Ever


croc1765

25/06/2022 à 15h09

Cela avait déjà fuité en début mai
croc1765
03/05/2022 à 10h43
si le vote de la SCOTUS est avéré sur le revirement de la jurisprudence Roe j'attendrai dans quelques temps les news graphiques de pewresarch.org .

Et à mon avis c’est pas fini le juge Thomas voulant revenir sur la contraception et le mariage pour tous .
Après qd tu as pu élire l’homme orange avec cette publication
Il y avait pas mal de chance sur cela se produise


ℙ𝕖𝕣𝕧𝕖𝕣𝕤 ℙé𝕡è𝕣𝕖 écrivait:
--------------
> Mais qu'ont ils entre les 2 oreilles pour avoir pondu ce retour en arrière, trop
> de bulles de coca ?
>
> https://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/carte-avortement-aux-etats-unis-voici-les-etats-ou-l-ivg-est-desormais-totalement-interdite_5220367.html
>
> https://www.huffingtonpost.fr/entry/droit-avortement-ivg-revoque-aux-etats-unis-les-celebrites-partagent-leur-colere_fr_62b6b8ade4b0c77098bc45d9

Xfw4wu0pey6faaf2mybjc869dwmb - Eugenol

S8ysxdzhdqgw00w4q6m07a5d47q2 - Eugenol
Gai-Luron

25/06/2022 à 16h20

rapelapente écrivait:
-----------
> Pas glorieux en effet.

> Personne en France n'envisage d'y revenir.


Ne croit pas ça... J'en connais, ici même, qui militeraient bien pour ça...


croc1765

25/06/2022 à 17h04

Ou peut être à cause de ça et que même eux en sont responsables
https://www.senat.fr/cra/s20180403/s20180403_1.html
Et je ne pense pas qu’ils puissent revendiquer la paternité de la chose
(Humour)
rapelapente écrivait:
-----------
> Pas glorieux en effet.
> Par contre la récupération immédiate par les micronistes qui consiste à vouloir
> faire rentrer dans la constitution le droit à l'avortement c'est une
> gesticulation ridicule.
> Personne en France n'envisage d'y revenir.
> C'est juste histoire de se faire mousser genre:" on va rassembler les Français
> autour de lrem".
> Pitoyable!
> Il y a plus urgent je pense...
> Ils n'arrivent pas à se sortir de leur communication à deux balles.
> On en a vu le résultat.
> AH! ça va être long jusqu'à ce qu'il démissionne le clown...
> --
> Schooner For Ever


croc1765

25/06/2022 à 17h48

Malgré cela ,Heureusement que la FDA est approuvée le mifepristone au niveau fédéral


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

25/06/2022 à 20h11

Les juges de la cour suprême ont juste dit que cela n'avait rien à faire au niveau constitutionnel. C'est au niveau législatif en France et cela avec tous les pays européens ont leur propre loi sur l'avortement.

Ils n'interdisent ni à l'état fédéral de légiférer dessus, ni aux état locaux puisque c'est du ressort de la loi.

Par contre les 24 semaines, c'est une durée qui est très longue par rapport à la norme européenne et ça ne fait pas des pays européens, des dictatures religieuses anti avortement.

Quand a l'interdiction intégrale de l'avortement, elle n'est pas faisable et certains états ont oui légiféré dessus pour tenter de faire modifier un second texte. Le principe de des textes est d'êtres attaqués pour finir avec des clarifications devant les différents niveaux judiciaires.

Après, même avec une très grande majorité de femmes dans les études médicales, personne ne veut faire des avortements et encore moins des avortements tardifs. Depuis les années 70, les mentalités ont évolué et des personnes qui tournent de l'oeil devant le fait de tuer une poule pour la Plumer ou déshabiller Un lapin vont avoir du mal à faire des avortements tardifs.
Surtout dans une société où la prévention existe.


We9fdvoyclr0q3ue7rixrlp6gg3g - Eugenol
vulpi

25/06/2022 à 20h58

Rien n'est jamais acquis aux US comme en France, il faut être vigilant.


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

25/06/2022 à 21h20

Vous n'êtes plus pour la prévention.

59j5i791hztcdrbr3atnfssozcys - Eugenol

croc1765

25/06/2022 à 22h24

barbabapat écrivait:
----------
> Les juges de la cour suprême ont juste dit que cela n'avait rien à faire au
> niveau constitutionnel. C'est au niveau législatif en France et cela avec tous
> les pays européens ont leur propre loi sur l'avortement.
>
> Ils n'interdisent ni à l'état fédéral de légiférer dessus, ni aux état locaux
> puisque c'est du ressort de la loi.
>
> Par contre les 24 semaines, c'est une durée qui est très longue par rapport à la
> norme européenne et ça ne fait pas des pays européens, des dictatures
> religieuses anti avortement.
>
> Quand a l'interdiction intégrale de l'avortement, elle n'est pas faisable et
> certains états ont oui légiféré dessus pour tenter de faire modifier un second
> texte. Le principe de des textes est d'êtres attaqués pour finir avec des
> clarifications devant les différents niveaux judiciaires.
>
> Après, même avec une très grande majorité de femmes dans les études médicales,
> personne ne veut faire des avortements et encore moins des avortements tardifs.
> Depuis les années 70, les mentalités ont évolué et des personnes qui tournent de
> l'oeil devant le fait de tuer une poule pour la Plumer ou déshabiller Un lapin
> vont avoir du mal à faire des avortements tardifs.
> Surtout dans une société où la prévention existe.

Après c’est sûr avec une constitution datant de 1789 ... .
BarbaQ tu m’explique pour le Missouri par exemple


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

26/06/2022 à 06h52

Tout con.
Les états testent leurs possibilités législatives en envoyant des textes qu'ils savent excessif et qui pour cela seront attaqués.

Mais pour ceux qui regardent cela de façon depassionné, l'interdiction total de l'avortement est potentiellement impossible.

C'est comme l'état de New York avec le second amendement. Le fait que le droit au port d'arme et à la protection est protégé au niveau constitutionnel, n'empêche pas certains états ou villes de ne pas respecter la constitution, de ce faire rappeler à l'ordre et de continuer à passer des loi pour contourner cela.

Et c'est amusant par rapport à la connerie de Macron. Le droit à l'insurrection fait partie des droits fondamentaux. Cela n'empêche pas qu'il puisse être très largement violé.




PS, un grand bravo aux connards qui ont voulu à travers le COVID interdire aux professionnels de santé de limiter leur droit à la prescription en attaquant leur droit d'exercer. C'est potentiellement le meilleur axe pour limiter le "droit" à l'avortement en n'emmerdant pas les patients mais les professionnels de soins.


RépondreCiter
croc1765

26/06/2022 à 12h46

Qu’elle est la décision du Missouri,ou de l’ oklahoma ?
En quoi l’interdiction totale est potentiellement impossible ?
Tu peux me montrer où dans les textes en vigueur le droit à l’insurrection est inscrit ?.
Covid =problème de santé publique
Avortement =pas problème de santé publique
Ton parallèle ?
Et je le redis heureusement que la fda a approuvé au niveau fédéral le mifepristone


croc1765

26/06/2022 à 14h27

BarbaQ tu peux me traduire cela
Je n’y arrive pas trop

Vns4nw6mthg163pka56n2hpn8t73 - Eugenol

69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

26/06/2022 à 18h17

,

le 25/06/2022, 15:51

Analyse lumineuse et très autorisée d'un fin connaisseur, François-Henri Briard président de l'Institut Vergennes, qu'il a fondé en 1993 avec le juge à la Cour suprême Antonin Scalia, avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation, membre de la Société historique de la Cour suprême US.
.
1) "La marée de commentaires qu'elle [las décision de la CS] suscite, notamment en Europe, procède hélas souvent de l'incompréhension, du simplisme arrogant ou même d'une hostilité aveugle, de la part de voix et de plumes qui n'ont jamais mis un pied dans ce temple du droit américain."
.
2) "La cour n'a pas statué sur le statut de l'embryon, ni sur le droit à la vie, ni même sur le droit à l'avortement. Elle n'a même rien jugé du tout sur le fond de cette question, dont elle a au contraire souligné la dimension essentiellement morale."
.
3) "La constitution fédérale n'est ni « pro-life » ni « pro-choice »."
.
4) "La cour a seulement jugé, dans une approche «originaliste», que la constitution de 1787 ne contient pas, ni explicitement ni implicitement, un quelconque droit à l'avortement".
.
5)" Il n'appartient qu'au peuple et à ses représentants de se prononcer sur cette question."
.
6) "La cour a mis fin à une jurisprudence de près de 50 ans dont la crédibilité intellectuelle était d'une faiblesse connue depuis l'origine."
.
7) "La construction de la décision Roe v/ Wade de 1973, qualifiée aujourd'hui d'erreur judiciaire, reposait sur des fondements juridiquement erronés."

............."

Aux USA, le droit à l'avortement n'était pas consacré dans une loi fédérale, encore moins dans un article de la Constitution.
Ce droit à l'avortement était "garanti" par une simple jurisprudence de la Cour suprême, le fameux arrêt Roe v. Wade, de 1973.
----
Pour cet arrêt, la Cour suprême s'était appuyée sur la Constitution américaine, considérant que le droit à la vie privée pouvait s'étendre au droit à l'avortement, jusqu'à la fin du 1er trimestre de grossesse.
L'arrêt définissait donc un délai minimum.
----
Mais le cadre juridique a évolué en 1992, avec l'arrêt Planned Parenthood v. Casey, par lequel la Cour suprême a décidé que les Etats pouvaient restreindre les condition d'accès à l'avortement sous réserve de ne pas «instituer un fardeau excessif pour les femmes».
Plusieurs centaines de lois restrictives ont ainsi été votées par différents Etats, mais aucune n'a strictement interdit l'avortement pour la simple et bonne raison que l'arrêt de 1992 l'interdit.
-----
La Cour suprême vient d'abroger l'arrêt de 1973 mais celui de 1992 reste en vigueur.
Cela implique que les Etats retrouvent une liberté quasi totale pour légiférer sur l'avortement, et que des lois bien plus restrictives pourraient voir le jour, mais en aucun cas des interdictions pures et simples ne pourront être votées car contrevenant à l'arrêt de 1992.

................"





croc1765

26/06/2022 à 21h20

Elle est où la réponse concernant le Missouri ?
Qu a signé le gouverneur du Missouri
Où est écrit dans les textes en vigueur le droit à l’insurrection ?




barbabapat écrivait:
----------
> ,
>
> le 25/06/2022, 15:51
>
> Analyse lumineuse et très autorisée d'un fin connaisseur, François-Henri Briard
> président de l'Institut Vergennes, qu'il a fondé en 1993 avec le juge à la Cour
> suprême Antonin Scalia, avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation,
> membre de la Société historique de la Cour suprême US.
> .
> 1) "La marée de commentaires qu'elle [las décision de la CS] suscite, notamment
> en Europe, procède hélas souvent de l'incompréhension, du simplisme arrogant ou
> même d'une hostilité aveugle, de la part de voix et de plumes qui n'ont jamais
> mis un pied dans ce temple du droit américain."
> .
> 2) "La cour n'a pas statué sur le statut de l'embryon, ni sur le droit à la vie,
> ni même sur le droit à l'avortement. Elle n'a même rien jugé du tout sur le fond
> de cette question, dont elle a au contraire souligné la dimension
> essentiellement morale."
> .
> 3) "La constitution fédérale n'est ni « pro-life » ni « pro-choice »."
> .
> 4) "La cour a seulement jugé, dans une approche «originaliste», que la
> constitution de 1787 ne contient pas, ni explicitement ni implicitement, un
> quelconque droit à l'avortement".
> .
> 5)" Il n'appartient qu'au peuple et à ses représentants de se prononcer sur
> cette question."
> .
> 6) "La cour a mis fin à une jurisprudence de près de 50 ans dont la crédibilité
> intellectuelle était d'une faiblesse connue depuis l'origine."
> .
> 7) "La construction de la décision Roe v/ Wade de 1973, qualifiée aujourd'hui
> d'erreur judiciaire, reposait sur des fondements juridiquement erronés."
>
> ............."
>
> Aux USA, le droit à l'avortement n'était pas consacré dans une loi fédérale,
> encore moins dans un article de la Constitution.
> Ce droit à l'avortement était "garanti" par une simple jurisprudence de la Cour
> suprême, le fameux arrêt Roe v. Wade, de 1973.
> ----
> Pour cet arrêt, la Cour suprême s'était appuyée sur la Constitution américaine,
> considérant que le droit à la vie privée pouvait s'étendre au droit à
> l'avortement, jusqu'à la fin du 1er trimestre de grossesse.
> L'arrêt définissait donc un délai minimum.
> ----
> Mais le cadre juridique a évolué en 1992, avec l'arrêt Planned Parenthood v.
> Casey, par lequel la Cour suprême a décidé que les Etats pouvaient restreindre
> les condition d'accès à l'avortement sous réserve de ne pas «instituer un
> fardeau excessif pour les femmes».
> Plusieurs centaines de lois restrictives ont ainsi été votées par différents
> Etats, mais aucune n'a strictement interdit l'avortement pour la simple et bonne
> raison que l'arrêt de 1992 l'interdit.
> -----
> La Cour suprême vient d'abroger l'arrêt de 1973 mais celui de 1992 reste en
> vigueur.
> Cela implique que les Etats retrouvent une liberté quasi totale pour légiférer
> sur l'avortement, et que des lois bien plus restrictives pourraient voir le
> jour, mais en aucun cas des interdictions pures et simples ne pourront être
> votées car contrevenant à l'arrêt de 1992.
>
> ................"
>
>
>
>


croc1765

26/06/2022 à 21h39

Tiens car visiblement tu ne veux pas répondre
https://governor.mo.gov/press-releases/archive/governor-parson-signs-proclamation-end-elective-abortions-missouri-response
La loi en question
https://revisor.mo.gov/main/OneSection.aspx?section=188.017

La proclamation du gouverneur
https://governor.mo.gov/proclamations/governor-parson-signs-right-life-unborn-child-act-proclamation

J’attends pour le texte du droit à l’insurrection


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

27/06/2022 à 07h23

Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793


croc1765

27/06/2022 à 08h01

Qu’est ce que tu ne comprends pas dans texte en vigueur
D’ailleurs si comme d’habitude au lieu d’asséner tes vérités pourries tu avais cherché un peu tu saurais que cet article a été écarté en 1795
Maintenant je te le redemande
Où dans les textes en vigueur apparaît le droit à l’insurrection
Sinon va faire un tour vers les articles 412-3 à 412-6 du code pénal et on en reparle ou non

barbabapat écrivait:
----------
> Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection
> est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits
> et le plus indispensable des devoirs.
>
> https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

27/06/2022 à 08h46

croc1765 écrivait:
--------
> Qu’est ce que tu ne comprends pas dans texte en vigueur
> D’ailleurs si comme d’habitude au lieu d’asséner tes vérités pourries tu avais
> cherché un peu tu saurais que cet article a été écarté en 1795
> Maintenant je te le redemande
> Où dans les textes en vigueur apparaît le droit à l’insurrection
> Sinon va faire un tour vers les articles 412-3 à 412-6 du code pénal et on en
> reparle ou non
>
> barbabapat écrivait:
> ----------
> > Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection
> > est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits
> > et le plus indispensable des devoirs.
> >
> >
> https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793
>

Comme toutes les lois en France qui viennent s'amonceler sur les anciennes sans les abroger façon mille feuille.


croc1765

27/06/2022 à 10h04

barbabapat écrivait:
----------
> croc1765 écrivait:
> --------
> > Qu’est ce que tu ne comprends pas dans texte en vigueur
> > D’ailleurs si comme d’habitude au lieu d’asséner tes vérités pourries tu avais
> > cherché un peu tu saurais que cet article a été écarté en 1795
> > Maintenant je te le redemande
> > Où dans les textes en vigueur apparaît le droit à l’insurrection
> > Sinon va faire un tour vers les articles 412-3 à 412-6 du code pénal et on en
> > reparle ou non
> >
> > barbabapat écrivait:
> > ----------
> > > Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
> l'insurrection
> > > est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des
> droits
> > > et le plus indispensable des devoirs.
> > >
> > >
> >
> https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793
> >
>
> Comme toutes les lois en France qui viennent s'amonceler sur les anciennes sans
> les abroger façon mille feuille.

donc on a le millefeuille argumentatif debile du barbaq qui explique pepouze
que le droit a l'insurrection n'a pas ete abrogé malgré le fait que l'insurection est punie j'ai fais suivre les articles du code penal y faisant reference

allez un dernier pour la route
https://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-francaise-de-l-an-iii/
sinon je veux bien barbaq que tu me montres dans les textes en vigueur ou est stipulé ce droit
tiens cela me fais penser avec tous ce que l'on a vecu depuis 2 ans avec les manifestation des anti tout et le con voi de la dictature etc.. ,pourquoi si ce droit existe il n'a pas ete mis en avant
ils sont cons ces manifestants ils auraient dû en parler a barbaq

allez j'en resterai là sur cela


69 xtb5lc - Eugenol
barbabapat

27/06/2022 à 10h44

croc1765 écrivait:
--------

>
> donc on a le millefeuille argumentatif debile du barbaq qui explique pepouze
> que le droit a l'insurrection n'a pas ete abrogé malgré le fait que
> l'insurection est punie j'ai fais suivre les articles du code penal y faisant
> reference
>
Donc tu comprend que même un "droit" constitutionnel peut être limité voir interdit par la loi. Et donc l'idée de Macron de vouloir rentrer l'avortement dans la constitution permet tout de même de l'interdire si un pouvoir le souhaite dans le futur.


croc1765

27/06/2022 à 11h41

barbabapat écrivait:
----------
> croc1765 écrivait:
> --------
>
> >
> > donc on a le millefeuille argumentatif debile du barbaq qui explique pepouze
> > que le droit a l'insurrection n'a pas ete abrogé malgré le fait que
> > l'insurection est punie j'ai fais suivre les articles du code penal y faisant
> > reference
> >
> Donc tu comprend que même un "droit" constitutionnel peut être limité voir
> interdit par la loi. Et donc l'idée de Macron de vouloir rentrer l'avortement
> dans la constitution permet tout de même de l'interdire si un pouvoir le
> souhaite dans le futur.
>
non je comprend surtout que cela fait 2 ans que tu racontes des conneries et tu fais du millefeuille argumentatif nase et whataboutism a outrance

"Et c'est amusant par rapport à la connerie de Macron. Le droit à l'insurrection fait partie des droits fondamentaux. Cela n'empêche pas qu'il puisse être très largement violé."
ma seule question etait ou ce droit est inscrit dans les textes en vigueur pour que tu puisses écrire qu'il a été violé
question simple
si tu ne peux y répondre alors passes ton chemin et continues avec tes potes au pmu cela peut faire illusion et continue a attendre jfk jr ,lui te donnera peut etre la réponse


croc1765

27/06/2022 à 11h49

Ramon écrivait:
-----
> Il serait bon qu’on prenne exemple sur les États Unis et même qu’on aille plus
> loin et qu’on interdise la contraception. Comme ça les femmes réfléchiront à
> deux fois avant d’écarter les cuisses et de se faire troufignoler par le premier
> venu.
c'est ton pseudo qui te rend con ou c'est naturel
et non regarde ce que cel a donne avec toi qd la contraception n'est pas autorisée


Hok 1b hgd3rj - Eugenol
Hokusai

27/06/2022 à 12h23

Ramon écrivait:
-----
> Il serait bon qu’on prenne exemple sur les États Unis et même qu’on aille plus
> loin et qu’on interdise la contraception. Comme ça les femmes réfléchiront à
> deux fois avant d’écarter les cuisses et de se faire troufignoler par le premier
> venu.

junior, est ce que les poupées gonflables doivent prendre la pilule ??


Gabzou

27/06/2022 à 12h36

Je pense que c'était du 2nd degré...


1...