Cookie Consent byPrivacyPolicies.comUne formule qui pue le soufre👹👹👹👹👹 - Eugenol

Une formule qui pue le soufre👹👹👹👹👹

Grifix-Gezucri

28/03/2024 à 04h23

On est plus dans l’algorithme des NP ici
adhoc!!!!!
 ICI TU TROUVERAS LA FORMULE QUI CHANGE LE PLOMB EN OR 🤣🤣🤣🤣🤣 :
#include stdio.h
#include stdlib.h
#include new

int main()
{
int N=0,cpt=1, x=1,val;
printf ( "\n Veuillez insérer un nombre limite en dessous duquel tous les nbres premiers seront calculés : " ) ;
scanf("%d", &val);
bool * Tab = new bool [val];
while ( cpt>0)
{
for (int b =0 ; N < val ; b++)
{
int a = 2*x +1;
N = a* (a + 2*b); // FORMULE
Tab[N]=1;
cpt= b ;
}
x++; N = 0; cpt--;
}
for (int i =3; i < val; i = i+2)
{
if (Tab[i]==0 )
{ printf("\n %d", i); }
}
}

3po6ltxq8ojq0akteofk1uglvol0 - Eugenol

Avatar transparent iqadnc - Eugenol
adhoc

28/03/2024 à 10h19

C'est pas de l'Or , mais de la dynamite. Fais gaffe quand meme. Tu as poursuivui avec la formule des impairs non premiers. Fortiche.


Grifix-Gezucri

28/03/2024 à 10h45

adhoc écrivait:
-----
> C'est pas de l'Or , mais de la dynamite. Fais gaffe quand meme. Tu as poursuivui
> avec la formule des impairs non premiers. Fortiche.

C’est toujours un plaisir de t’avoir au bout du fil adhoc🤣🤣🤣🤣🤣

Xk0b2el99xgyj1ddl7d8yj8oa6tw - Eugenol

Grifix-Gezucri

29/03/2024 à 04h29

C’est sympa d’avoir une formule qui donne tous les impairs non premiers à défaut de celle qui donne tous les impairs premiers non?
Maintenant que j’ai le Yin il ne me reste plus qu’à chercher le Yang🤣🤣🤣🤣

Uosksor3zf15inrv87ius8c4z8y0 - Eugenol

Seguemol

02/05/2024 à 02h47

Grifix-Gezucri écrivait:
--------------
> C’est sympa d’avoir une formule qui donne tous les impairs non premiers à défaut
> de celle qui donne tous les impairs premiers non?
> Maintenant que j’ai le Yin il ne me reste plus qu’à chercher le Yang🤣🤣🤣🤣

Formule soufrée : (1 +2x)² +n ×2(1+2x) ?
Ou bien Suite arithmétique en posant X = 1+ 2x ?
(On a ici une suite de premier terme 1 et de raison r = 2x soit la suite des nombres impairs)


Dans ce cas on obtient une autre suite
Un= X² + n2X de la forme Un = U1 + r
avec comme premier terme U1 = X² et la raison r = n2X

Si n est un entier + entre 0 et plus l’infini : on parle de multiplication
Si n est un entier - entre 0 et moins l’infini : on parle de division
Avec X entier impair défini sur 0 à plus l’infini.

CONCLUSION : On a ici une table de multiplication universelle des nombres impairs basée sur les carrés des nombres impairs par ordre croissant.